Lumière et Exposition

Dimanche, 11 Mai 2008 15:04 Photo Admin Revue de presse de la photographie et de la nature - Actualité magazine photo en ligne
Imprimer

Pour obtenir une image correcte il faut contrôler la quantité de lumière qui passe à travers l’objectif de votre appareil photo numérique, c’est à dire réussir à combiner 3 choses:

- la sensibilité ISO
- l’ouverture du diaphragme
- le temps d’exposition

La sensibilité ISO

Plus la sensibilité ISO est élevée, plus elle est sensible à la lumière et donc on a besoin de faire rentrer moins de lumière à travers l’objectif. C’est pour cela que dans des conditions de faible éclairage on choisira une sensibilité ISO élevée. Par contre il faut faire attention car avec une sensibilité ISO élevée, l’image aura un aspect granuleux.

L’ouverture du diaphragme

Plus l’ouverture du diaphragme est importante et plus il y aura de lumière qui passera au travers, c’est évident. Ce qui l’est moins, ce sont les valeurs de l’ouverture:

un petit nombre f/1.4 correspond à une grande ouverture alors
qu’un grand nombre f/16 correspond à une petite ouverture.

f/16 f/11 f/8 f/5.6
f/4 f/2.8 f/2 f/1.4

En passant d’un nombre à l’autre on double la quantité de lumière comme on peut le voir dans le schéma ci-dessus.

Le temps d’exposition

De la même manière, plus on choisit une vitesse d’obturation élevée, plus le temps d’exposition sera court et donc moins il y aura de lumière qui traversera l’objectif.

En passant d’une vitesse d’obturation de 1 seconde à 1/2 sec, on diminue de moitié l’exposition – logique. Et d’une manière générale en passant d’une valeur à la valeur suivante, on double ou diminue de moitié l’exposition.

La combinaison entre vitesse et ouverture

Plus on a une grande ouverture, plus on aura de lumière qui passe à travers l’objectif et donc on devra choisir un temps d’exposition plus court (vitesse d’obturation élevée) pour obtenir une exposition correcte.

Il faut savoir que:

- Avec une grande ouverture (et un court temps d’exposition), la profondeur de champ est réduite et le mouvement est “congelé”.

- A l’inverse avec une petite ouverture (et un plus grand temps d’exposition), la profondeur de champ est élargie et l’on a des effets de “filée”.

En pratique…

Une fois que l’on a compris que pour une valeur ISO donnée, on doit faire attention au rapport entre ouverture et vitesse d’obturation, il n’y a plus qu’à passer à la pratique.

Si l’on choisit le mode “Manuel”, on devra régler l’ouverture ET le temps d’obturation. Mais au début, il est sage d’utiliser le mode “Semi-automatique”. Avec ce dernier, on a le choix :

- Soit l’on règle l’ouverture, et l’appareil calcule automatiquement le temps d’exposition correct.

- Soit l’on règle le temps d’exposition, et c’est l’appareil qui choisira l’ouverture appropriée pour avoir une photo correctement exposée.

Quand vous choisirez votre appareil photo numérique n’oubliez pas de vérifier si vous pouvez régler ces fonctions.

No TagsNo Tags

Consultez la source sur Zonephotonumerique.com: Lumière et Exposition