Revue de presse photo & nature réalisée par Safari-photo-nature.com

La quasi totalité des infos photo & nature disponibles sur le web

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Actu nature & horizon
Actualité nature

14/12/2014 Photos Verdier dEurope Hibou moyen-duc Tichodrome échelette Tisserin noir

Envoyer Imprimer PDF
16 nouvelles photos : Verdier d'Europe, Hibou moyen-duc, Tichodrome échelette, Tisserin noir, Panure à moustaches, Busard des roseaux, Busard Saint-martin, Chardonneret mineur, Sittelle pygmée.
Lire la suite...
 

13/12/2014 Photos Pic noir Étourneau sansonnet Tourterelle turque Mésange huppée

Envoyer Imprimer PDF
22 nouvelles photos : Pic noir, Étourneau sansonnet, Tourterelle turque, Mésange huppée, Faucon hobereau, Marabout d'afrique, Grèbe castagneux, Calao bicorne, Gravelot de Leschenault, Gravelot mongol, Gravelot pâtre, Busard de Gould, Bruant des savanes, Courlan brun.
Lire la suite...
 

Pour Noël pensez-y Lynx Regards Croisés de Laurent Geslin

Envoyer Imprimer PDF

0- final couverture lynx 28

Regards de lynx, c’est avant tout le regard d’un photographe qui a passé quatre années à traquer ce discret félin dans les montagnes du Jura et des Alpes. Il nous dévoile des images exceptionnelles et saisissantes du prédateur dans son milieu naturel. C’est aussi le regard croisé des acteurs de terrain sur un animal dont la présence dans nos forêts reste controversée. Gardes chasses, forestiers, éleveurs, chasseurs et biologistes nous font part de leur expérience.

Enfin, c’est l’occasion pour le lecteur d’entrer dans l’intimité d’un de nos derniers grands prédateurs et de se perdre dans la profondeur de son regard. Vous pouvez feuilleter le livre !

  • 160 pages
  • 32,9 × 32,8 cm
  • Editeur : Slatkine
  • prix : 39 €
  • Bon de commande

Lynx, Regards Croisés from Laurent Geslin on Vimeo.

Laurent Geslin est partenaire de la gazette des grands prédateurs !

Share

Lire la suite...
 

Lettre à M Valls à quand un délit contre l’incitation à destruction des espèces protégées

Envoyer Imprimer PDF
mort aux écolos maison du valier

« Mort aux écolos » sur le site saccagé de la Maison du Valier en Ariège. photo Maison du Valier (novembre 2014)

Courrier de FERUS à Manuels, Valls, premier ministre, le 12 décembre 2014.

Monsieur le Premier Ministre,

En 2013, nous avons alerté à trois reprises votre prédécesseur sur la nécessité de parfaire le statut des grands prédateurs en créant un délit pénal contre l’incitation à destruction des espèces protégées. Nous avons averti Monsieur Ayrault de l’évolution des menaces contre les ours mais aussi contre les activités professionnelles sur le thème de l’ours. Nos lettres sont restées sans réponse. Nous en sommes aujourd’hui en Ariège à « Mort aux écolos ».

Respecter nos engagements internationaux ne se limite pas à compter les grands prédateurs. Il faut assurer aux espèces de bonnes conditions de vie dans leur habitat naturel et pour commencer rétablir l’ordre et faire respecter la loi républicaine.

Laisser véhiculer via les médias des propos tels que « ça va se passer comme en haute Ariège. C’était le lieu le plus exposé à l’ours des Pyrénées, ça ne l’est plus depuis trois ans. Pas par l’opération du Saint-Esprit mais parce que des ours ont été tués. » est inacceptable ; l’absence de protection contre les incitations à destruction d’espèces protégées est à l’origine de ces dérives. Ces dérives instaurent un climat malsain autour de la présence des grands prédateurs en France et limitent les actions constructives en faveur d’une cohabitation possible et d’un développement autour du potentiel existant de valorisation économique local de la présence des grands prédateurs.

De tous temps, les services de l’État communiquent peu en faveur des grands prédateurs et sont notamment absents face aux menaces proférées par leurs opposants extrêmes, minoritaires mais bruyants. Cette situation n’est donc pas nouvelle mais sous la Présidence de Monsieur Hollande, elle évolue dangereusement.

Depuis 2013, extrait des décisions des responsables de la France qui ne peuvent qu’encourager les exactions des opposants :

  • en 2012 et 2013, pour satisfaire les demandes des éleveurs, le préfet des Hautes-Pyrénées a signé deux arrêtés illégaux autorisant un effarouchement d’ours dans le département que rien ne justifiait.
  • mai 2013, le gouvernement officialise le plan loup 2013/2017 qui permet toutes les dérives actuelles ;
  • septembre 2013, le gouvernement donne une autorisation inédite aux sociétés de chasse d’abattre des loups lors de battues aux grands gibiers ;
  • octobre 2013, décision d’abattre plus de 230 bouquetins du massif du Bargy pour satisfaire le lobby agricole et malgré l’avis des instances scientifiques (CNPN, CRSPN). Pour l’Agence de Sécurité Sanitaire, il n’y avait pas d’urgence à agir, car le risque de transmission aux autres espèces est, selon l’expression des experts, extrêmement faible. Les bouquetins ont tout de même été abattus ;
  • juillet 2014, Ségolène Royal déclare « le territoire des Pyrénées n’est pas adapté à la réintroduction de l’ours. (…) Quand il y a pastoralisme, ma préférence va au pastoralisme » ; la Ministre de l’Écologie revient ainsi à cette opposition archaïque et stérile de l’ours contre berger, ignore les millions d’aides au pastoralisme en zones à ours et loups, les efforts de son ministère et des associations pour aider à cette cohabitation effective depuis des décennies et toujours possible et réussie en Espagne, en Italie mais aussi en France. Madame la Ministre de l’Écologie rallume aussi de vieilles querelles, donne raison aux plus extrémistes et aux plus violents et ignore que la biodiversité c’est aussi un partage de l’espace et non son occupation exclusive par une seule espèce ou une catégorie socioprofessionnelle par ailleurs largement soutenue par l’argent de tous les contribuables ;
  • août 2014, Ségolène Royal prend un arrêté qui autorise la chasse aux loups. Sous la pression des lobbies du monde de l’élevage et des fédérations de chasseurs, cet arrêté, repoussé par le Conseil National de Protection de la nature et au cours de la consultation publique par 74 % des opinions exprimées, a été promulgué, faisant ainsi de notre pays un modèle négatif en matière de biodiversité et de protection des espèces sauvages.

Exemples de conséquences de ces positions gouvernementales en complément de celles déjà transmises à Monsieur Ayrault en 2013 :

- les associations de protection des grands prédateurs sont insultées et diffamées ; en octobre 2014, FERUS, le Fonds d’Intervention Éco-Pastoral-Groupe ours Pyrénées (FIEP), France nature Environnement, la Ligue pour la Protection des oiseaux (LPO) et Pays de l’ours-Adet, ont obtenu la condamnation pour diffamation de l’auteur d’un blog, Louis Dollo. À travers des articles virulents au caractère infondé, l’auteur, depuis des années maintenant, se montre farouchement opposé aux actions entreprises par les associations de protection de la nature en faveur de l’ours, du loup ou encore du vautour fauve. Au mois de juin 2014, l’auteur s’est permis d’aller encore plus loin. Il a été condamné mais s’octroie le droit de continuer à nous insulter et nous diffamer. Conséquence certaine des signaux envoyés par le gouvernement depuis 2012.

- « Mort aux écolos » : après les ours et les loups, appel à tuer leurs protecteurs. Durant le week-end du 29-30 novembre 2014, des personnes ont saccagé le site de la Maison du Valier (vallée du Ribérot, Ariège) : tags sur le bâtiment de l’auberge, destruction de mobilier office national des forêts/parc naturel régional, détérioration et slogans haineux sur la voie aménagée sur les bords du Ribérot … Entre autres slogans, on peut lire « Non aux ours » et « Mort aux écolos ». (Voir photo).

Cette opposition à l’ours est en manque d’arguments sérieux pour justifier son rejet de l’ours et compense par des actions d’intimidation aux conséquences négatives pour les nombreuses actions menées en faveur d’une cohabitation constructive avec l’ours, mais aussi le loup, par différents acteurs locaux dont les services de l’État.

Nous vous demandons Monsieur le Premier Ministre de réagir pour protéger les personnes et les grands prédateurs sans oublier que les Français sont très majoritairement attachés aux ours et loups(*).

Pour rétablir l’ordre et respecter nos engagements internationaux, vous devez Monsieur Valls envoyer un signal fort en rendant condamnable les incitations à destruction des espèces protégées et en affichant une position claire et ferme en faveur du maintien durable des grands prédateurs en France.

Restant disponibles pour des échanges constructifs sur l’avenir de nos grands prédateurs de France, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

(*)Septembre 2012, sondage IFOP exclusif réalisé pour le WWF et Rassemblement pour la planète sur les thématiques environnementales prioritaires pour les Français :

71 % des Français sont favorables à la réintroduction de nouveaux ours dans les Pyrénées pour assurer la présence de cette espèce protégée et menacée dans les Pyrénées ; au final, il n’y a que 9% des Français qui se disent « tout à fait opposés » à ce renforcement de la population d’ours dans les Pyrénées…

 

Septembre 2013, sondage Ifop réalisé pour l’association One Voice et l’Association pour la protection des animaux sauvages :

75 % des Français interrogés «considèrent que le loup a toute sa place dans la nature en France, si les troupeaux sont bien gardés»

80 % des sondés se déclarent «farouchement opposés à son éradication» et seulement 6 % se montrent fermement opposés à sa présence, notamment chez les plus de 65 ans.

75 % des personnes interrogées jugent inacceptable «que l’Etat français fasse abattre certaines espèces protégées, telles que le loup, le vautour ou le bouquetin, au motif qu’elles peuvent représenter un risque».

Share

Lire la suite...
 

Quelques nouvelles des oursons de Daniza Italie

Envoyer Imprimer PDF
orsetto_non_marcato_Copia.1412587850

Un ourson de Daniza en septembre 2014, peu après la mort de sa mère. photo province du Trentin

Le 9 novembre dernier, un chasseur a observé un ours qui s’est enfui rapidement. D’après le secteur (réserve de Pinzolo, Trentin), il s’agit selon toute probabilité d’un des oursons de Daniza. Selon l’observateur, l’animal semblait en bonne forme et bien portant. Le fait que l’ours se soit enfui est positif car ça montre qu’il a conservé sa crainte vis-à-vis de l’homme. Depuis le 9 novembre, il n’y a pas eu de nouveaux indices de présence des oursons mais rien d’anomal vu que la période coïncide avec le début de la phase d’hibernation pour l’espèce d’après les données disponibles dans les Alpes. Le suivi des oursons restent toutefois actif, à la fois génétiquement et via des pièges-photos positionnés dans la zone où ont gravité jusqu’à présent les oursons, soit 145 km². On devrait maintenant avoir des nouvelles des oursons à partir de mars 2015.

Le gouvernement du Trentin rappelle que, pour la sécurité des oursons, il est important de ne pas vouloir les approcher ou les nourrir.

Les oursons de Daniza sont nés en hiver 2013-2014. Leur mère est morte lors d’une capture pendant en septembre dernier.

Sources : province du Trentin

 

Share

Lire la suite...
 

12/12/2014 Photos Vautour fauve Calliste oreillard Colibri grivelé Conure à ventre rouge

Envoyer Imprimer PDF
23 nouvelles photos : vautour fauve, Calliste oreillard, Colibri grivelé, Conure à ventre rouge, Accenteur alpin, Pintade vulturine, Lori coquet, Calliste syacou, Garrulaxe à huppe blanche, Petit-duc scops, Calliste rouverdin, Courlis cendré, Mésange nonnette.
Lire la suite...
 

Découvrez le site Ramsar de la Camargue

Envoyer Imprimer PDF

Pour rappel : À travers une série d'articles, la LPO et l'association Ramsar-France vous proposent de partir à la découverte de quelques sites français classés Ramsar.

Lire la suite...
 

11/12/2014 Photos Chevalier aboyeur Sterne inca Grosbec casse-noyaux Geai des chênes

Envoyer Imprimer PDF
52 nouvelles photos : Chevalier aboyeur, Sterne inca, Grosbec casse-noyaux, Geai des chênes, aigle royal, vautour moine, Troglodyte mignon, Corneille noire, Faisan de Colchide, Rougegorge familier, Mésange charbonnière, Pinson des arbres, Pouillot véloce, Mésange à longue queue, outarde canepetière, Canard chipeau, Tourterelle turque, spatule blanche, Sarcelle d'hiver, Hémiprocné coiffé ...
Lire la suite...
 

CAP Loup demande pour la troisième fois à rencontrer Ségolène Royal

Envoyer Imprimer PDF

cap loup siteAprès deux courriers du 7 juillet et du 11 novembre dernier, restés sans réponse à ce jour, les associations de CAP loup écrivent une nouvelle fois à la Ministre de l’écologie pour solliciter un rendez-vous. Appuyez notre demande en continuant à diffuser et faire signer la pétition de CAP Loup : déjà 55 000 signatures mais nous pouvons faire encore mieux ! Merci à tous.

Le courrier de CAP Loup envoyé le 10 décembre à Ségolène Royal :

Objet : Renouvellement d’une demande d’audience pour la remise d’une pétition favorable au loup

Madame la Ministre,

Nous vous avons adressé le 3 juillet, puis le 7 novembre dernier, deux courriers présentant notre souhait de pouvoir vous rencontrer, afin de vous remettre en main propre une pétition ayant désormais recueilli plus de 55 000 signatures en faveur d’une meilleure protection du loup, et afin de vous faire part de nos propositions pour favoriser l’indispensable cohabitation entre le loup et le pastoralisme. Nos courriers sont restés sans réponse à ce jour, c’est pourquoi nous renouvelons notre demande.

Depuis votre arrivée au ministère, force est de constater que le loup fait l’objet dans notre pays d’une politique encore plus défavorable qu’elle ne l’était jusqu’alors avec vos prédécesseurs. La protection des troupeaux domestiques ne justifie pas les nombreux arrêtés publiés, visant non pas à limiter la prédation sur le cheptel, mais bel et bien à réduire la population de loups en France. Y compris au cœur même d’un Parc National !

Le mouvement associatif s’est organisé en conséquence, et 29 associations de protection de la nature et du droit animalier se sont regroupées au sein du collectif CAP loup. Parmi celles-ci, deux associations siégeaient au Groupe National loup mais refusent dorénavant de participer à ses réunions, car elles sont devenues les chambres d’enregistrement des demandes des organisations agricoles et de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Désormais, si le loup reste une espèce « strictement protégée » sur le plan réglementaire, son nouveau statut dans les faits est pire que s’il était classé « gibier » voire « nuisible » : il peut être « chassé » dans 20 départements, et fait l’objet d’arrêtés de « tirs de prélèvement » réalisés à l’aide d’armes interdites en action de chasse, de jour comme de nuit, et même hors période de chasse.

Madame la Ministre, vous devez savoir que nos concitoyens sont très attachés à la présence du loup en France, comme l’a montré le sondage IFOP réalisé en septembre 2013 pour l’ASPAS et One Voice qui montre que 79% des Français sont favorables à sa présence dans notre pays, y compris les ruraux.

D’autre part, dans le cadre de la directive européenne Habitat, la France s’est engagée à maintenir l’espèce en bon état de conservation dans son aire de répartition naturelle. Or le loup n’occupe actuellement qu’une faible proportion des zones favorables du territoire national où il était autrefois présent. Il serait donc pertinent de favoriser le retour naturel du loup en l’accompagnant par des mesures favorisant la cohabitation avec les activités humaines, plutôt que de chercher à limiter sa population encore très réduite. L’espèce ne compte qu’environ 300 individus en France alors qu’elle est de 1500 en Italie, 2000 en Espagne. Même en Allemagne où le loup est de retour depuis 1995, il y a plus de meutes reproductrices qu’en France, avec des prédations sur le cheptel contenues grâce aux mesures de protection mises en place.

Malgré cette forte demande des Français, malgré le caractère encore fragile de l’espèce dans notre pays, et malgré l’intérêt de la présence du loup pour des secteurs économiques clefs en zone rurale que sont le tourisme et la sylviculture, vous avez décidé de faire chasser le loup.

Madame la Ministre, nous souhaitons pouvoir vous rencontrer afin de vous faire part de nos aspirations pour le respect de la faune, de la vie sauvage et de l’indispensable cohabitation loup/pastoralisme.

Dans l’attente de vous rencontrer, au nom des 29 associations réunies dans CAP loup, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre haute considération.

Les associations de CAP loup

Share

Lire la suite...
 

Edition 2015 de L’arbre de l’année

Envoyer Imprimer PDF

Vous avez un arbre préféré ? Présentez-le avant fin février 2015 !

Lire la suite...
 

10/12/2014 fiche Roselin rose Photos Pouillot véloce Rémiz penduline Gravelot dAzara

Envoyer Imprimer PDF
Modification de la fiche : Roselin rose. 22 nouvelles photos : Pouillot véloce, Rémiz penduline, Gravelot d'Azara, Sterne caugek, Lori des dames, Podarge gris, Sarcelle cannelle, Sarcelle élégante, Oie-armée de gambie, Fuligule de Nouvelle-Zélande, Phodile calong, Foulque macroule, cormoran huppé, Canard colvert.
Lire la suite...
 


Page 8 sur 210

Home Actu nature & horizon

CRM

Les articles de la revue de presse sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés à la photo/nature. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de Safari-photo-nature.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "revue de presse" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.


CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance

CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail



Vacances - Voyage - Billet avion pas chers

Rechercher

La revue de presse via Twitter

Suivez @actualite_photo

Stat.

Membres : 3
Contenu : 33630
Affiche le nombre de clics des articles : 8842969

En ligne

Nous avons 42 invités en ligne

Baromètre prix matos photo



[ L’ubiquité informative ]
:
[ toute l’actu photo du web ]
[ dans un seul site ]






Articles les plus lus

La citation du jour