Revue de presse photo & nature réalisée par Safari-photo-nature.com

La quasi totalité des infos photo & nature disponibles sur le web

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home e-Mag photo généraliste Leicaphilia Leica Photography’ Is Dead Leica Killed It

Leicaphilia Leica Photography’ Is Dead Leica Killed It

Envoyer Imprimer PDF
Voilà un Leicaphile très remonté ! Et je dois dire que j'adhère à son discours à 200% (discours qui dépasse la seule question du leica)... leica s'est tout simplement égaré au fil des décénies, en se concentrant sur la qualité optique (un peu comme sony s'égare avec ses 36 Megapixels, en oubliant de nous proposer un viseur, des objectifs grand angles, des zoom compacts et léger)... Pour leicaphilia.com, " What made the ‘leica mystique’, the reason why people like Jacques Latargue, Robert Capa, HCB, Josef Koudelka, Robert Frank and Andre Kertesz used a leica, was because it was the smallest, lightest, best built and most functional 35mm camera system then available. It wasn’t about the lenses. Many, including Robert Frank, used Nikkors or canon lenses on their Leicas. " leica aurait perdu son âme dans la course à l'optique : alors qu'ils avaient construit une légende sur le seul fait d'être les plus compacts, les plus léger et les plus efficaces (ils ne sont plus rien de tout cela aujourd'hui)... J'ai souvent écrit que, le leica était le compact expert de son époque ! Un peu comme un Panasonic GM1 de 2014... (c'est dingue en y repensant, que ce soit le leader mondial de l'électroménager et des Rice Cooker, qui parvienne le mieux à proposer ce que leica avait inventé en 1914). La naissance de la légende leica n'avait rien à voir avec le piqué des optiques : car à cette époque elles n'étaient tout simplement pas les meilleures... Et les inventeurs de la "photo leica", (dont tant de photographes se réclament sans vraiment les comprendre), ne s'intéressaient pas au piqué de leur optique... Mais ils inventaient une nouvelle façon de photographier : plus moderne, ultrarapide, ultra légère et libre, se moquant des conventions et du paraitre. Tout l'inverse de ce que symbolise leica aujourd'hui : le passé, la lenteur, la lourdeur, le dogme quasi religieux et le paraitre (même le fait de coller un gaffer noir sur le logo de son leica ressemble à un signe de reconnaissance et d'appartenance à une aristocratie photographique)... Alors je vous colle ci-dessous un long "extrait" de cet article exceptionnel, car j'aimerais vraiment que vous lisiez la suite ici : leicaphilia.com. " Above are two of my favorite photographs from two of the twentieth century’s most skilled and creative photographers. Both are powerfully evocative while being deceptively banal, commonplace. A dog in a park; a couple with their child at the beach. Both were taken with simple leica 35mm film cameras and epitomize the traditional leica aesthetic: quick glimpses of lived life taken with a small, discrete camera, what’s come to be known rather tritely as the “Decisive Moment. Looking at them I’m reminded that a definition of photographic “quality” is meaningless unless we can define what make photographs evocative. In the digital age, with an enormous emphasis on detail and precision, most people use resolution as their only standard. Bewitched by technology, digital photographers have fetishized sharpness and detail. Before digital, a photographer would choose a film format and film that fit the constraints of necessity. Photographers used leica rangefinders because they were small, and light and offered a full system of lenses and accessories. Leitz optics were no better than its competitor Zeiss, and often not as good as the upstart Nikkor optics discovered by photojournalists during the Korean War. The old 50/2 Leitz Summars and Summarons were markedly inferior to the 50/2 Nikkor. The 85/2 and 105/2.5 Nikkors were much better than the 90/2 first version Summicron; the Leitz 50/1.5 Summarit, a coated version of the prewar Xenon, was much...

Consultez la source sur Macandphoto.com: Leicaphilia Leica Photography’ Is Dead Leica Killed It

 

Home e-Mag photo généraliste Leicaphilia Leica Photography’ Is Dead Leica Killed It

CRM

Les articles de la revue de presse sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés à la photo/nature. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de Safari-photo-nature.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "revue de presse" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.


CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance

CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail



Vacances - Voyage - Billet avion pas chers

Rechercher

La revue de presse via Twitter

Suivez @actualite_photo

Stat.

Membres : 3
Contenu : 33630
Affiche le nombre de clics des articles : 14147686

En ligne

Nous avons 122 invités en ligne

Baromètre prix matos photo



[ L’ubiquité informative ]
:
[ toute l’actu photo du web ]
[ dans un seul site ]






Articles les plus lus

La citation du jour